Aller au contenu

Connaître les causes du burn-out pour identifier les alertes

Connaître les causes du burn-out pour identifier les alertes

Le burn-out survient quand vous êtes exposé(e)s à un stress constant prolongé et que votre adaptation n’est plus efficace.

Un quart des salariés en France vivent un état d’hyper-stress.

20 % des français se sentent stressés presque tous les jours.

Le burn-out ou syndrome d’épuisement est insidieux car il trouve sa source dans différentes causes.

Le burn-out professionnel retentit souvent sur la vie personnelle.

Dans cet article, je vous donne des informations sur les différentes causes du burn-out et comment reconnaître ses signes.

1- Des causes du burn-out

12 % de la population active en France présenterait un risque élevé de développer un burn-out.

Egalement, 1, 66 millions de femmes et 450 000 hommes sont touchés par le burn-out en France.

Et 20 % des chefs d’entreprise, artisans, commerçants sont exposés au burn-out.

Ainsi que 2 managers sur 10 sont touchés par le burn-out.

Pour finir, on serait autant stressé en ville qu’à la campagne.

a/ Des caractéristiques individuelles

  • Vous vous sur-investissez car vous êtes une personne impliquée et enthousiaste. Le bon accomplissement de vos tâches professionnelles, associatives ou personnelles est important.
  • Vous pouvez avoir du mal à dire les choses ou à dire non. Et peut-être à déléguer car vous ne voulez pas déranger les autres.
  • Vous êtes parfois en quête de vouloir faire les choses bien, le mieux possible. Vous pouvez vous imposer une pression importante pour réaliser vos tâches.
  • Vous vous remettez en question et vous êtes sensibles aux évaluations et avis extérieurs. Ceci car vous avez besoin d’être rassuré(e) quant à vos compétences. Si les personnes qui vous entourent sont avares de compliments cela peut vous créer une incertitude angoissante.
  • Il peut vous arriver de vous oublier parfois ainsi que vos besoins. Aussi vous pouvez avoir des difficultés à poser vos limites dans certaines situations.
  • Vous ne voulez pas que cela gêne votre entourage ou qu’elles semblent trop fortes ou inappropriées. Donc vous pouvez avoir du mal à exprimer vos émotions.

b/ Des causes personnelles du burn-out

  • Des relations familiales difficiles : conflits, personnes désagréables et/ou toxiques, désaccords
  • Le rôle d’aidant d’un proche malade ou âgé
  • Des événement(s) familiaux ou personnels douloureux : accident, hospitalisation, maladies, décès…
  • La peur de l’échec : vous avez l’angoisse de mal faire les choses et ce que vous faites vous demande beaucoup d’énergie.
  • Un stress post-traumatique : un événement de votre passé ou récent ou plus lointain qui vous crée des difficultés quotidiennement.
  • Des phobies qui sont encore présentes dans votre vie et vous fatiguent.
  • Vous vous éloignez des relations avec les autres et vous vivez peu à peu une désocialisation. De ce fait, cela crée petit à petit un déséquilibre dans votre vie

c/ Des causes professionnelles

  • Des situations de stress : surcharge de travail, manque de moyens, horaires décalés, des contraintes importantes à respecter et le rythme de travail (pression liée aux horaires et aux délais, travail dans l’urgence qui crée du surmenage, trop de tâches complexes en trop peu de temps, nombreuses interruptions, imprévisibilité, objectifs à atteindre trop élevés, soutien et aide de collègues, de grandes responsabilités).
  • Des situations de violences internes à la structure de travail : relations toxiques avec les collègues, manque de soutien, mauvaise ambiance, harcèlement…
  • Des situations de violence externe : mauvaises relations avec les clients, fournisseurs, transporteurs, sous-traitants, prestataires…qui créent des rapports difficiles : J’ai connu ça des appels de clients ou fournisseurs mécontents d’un responsable et je subissais leur mécontentement, leurs critiques, leur colère.

d/ Le burn-out parental n’est pas évident à vivre dans une société très rapide qui valorise la famille épanouie où chacun(e) trouve sa place.

Cela peut engendrer un sentiment de culpabilité intense quand on vit un épuisement parental.

  • La naissance d’un enfant bouleverse les habitudes, nos responsabilités et notre vie en général.
  • Le surmenage et la surcharge mentale nous mettent en déséquilibre avec notre volonté d’éduquer nos enfants dans la bienveillance et la positivité.
  • La parentalité censée évoquer un épanouissement peut être parfois vécue plus difficilement quand on est épuisé(e) par l’ampleur des tâches pour l’organisation de la vie et l’éducation des enfants.

2- Je vous parle de quelques signes avant coureurs pour pouvoir voir les alertes :

  • une sensation d’être débordé(e)
  • vous ressentez une fatigue intense dès le matin et même le repos et le sommeil ne parviennent pas à y remédier. Vous ressentez ce manque d’énergie lié à un rythme trop intense et à une charge mentale trop pesants.
  • la perte de sens : si vous vous posez souvent ce genre de questions « Qu’est ce que je fais là ? Pourquoi je fais ça ?

Comme un manque d’enthousiasme qui peut se transformer en un esprit critique vis à vis de vos compétences personnelles et professionnelles, de vos valeurs, de vos qualités.

  • perte de confiance et d’estime de vous
  • vous avez l’impression de perdre le contrôle comme si vous perdiez pied. vous étiez en dehors de ce qui se passe. Alors, tout semble se passer sans vous comme si vous étiez spectateur de votre vie
  • vous vous sentez anxieux, anxieuse : vous ressentez des inquiétudes multiples, de l’appréhension. Vous anticipez de futures menaces. Vous vous sentez tendu(e), en état de vigilance.
  • des troubles du sommeil apparaissent. Vous rêvez de dormir et tout tourne en boucle dans votre tête
  • des symptômes physiques apparaissent peu à peu : douleurs, mal de dos, migraines, perte ou prise de poids, manque d’appétit, difficultés digestives…
  • des difficultés de concentration et de mémoire. Vous commencez à oublier des choses. Votre cerveau tourne un peu au ralenti. Vous êtes moins concentré(e). Cela vous fait vous sentir moins à la hauteur.

J’aide les femmes à comprendre en quoi consiste exactement leur burn-out et à voir les signes pour ne pas reglisser vers l’épuisement à l’avenir.

Tout d’abord, vous commencez par la 1ère étape avec moi pour réaliser, comprendre et accepter tout ce que vous avez pu traverser pour retrouver qui vous êtes et de l’énergie.

Puis, vous créez avec mon appui un nouvel équilibre adapté à vos besoins physiques, émotionnels et à votre vie personnelle, familiale, sociale pour retrouver votre épanouissement, votre joie de vivre et votre confiance.

En conclusion, le burn-out peut arriver à toutes et tous, à tout poste, dans tous les secteurs d’activités, dans la vie personnelle et/ou professionnelle.

Il se produit suite à une période de souffrance plus ou moins longue, un stress prolongé. Il peut également avoir différentes causes dans plusieurs domaines selon chaque personne.

Si vous avez des questions contactez-moi je suis là pour vous écouter avec bienveillance (laurencegeay1@gmail.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.