Aller au contenu

La fatigue de vos surrénales, le burn-out et des pistes pour la réduire

La fatigue de vos surrénales, le burn-out et des pistes pour la réduire
L’épuisement le « burn-out » touche énormément de personnes.
Les cas d’épuisement professionnel ont ainsi doublé en un an en France pour atteindre 2 millions de citoyens en burn-out sévère selon OpinionWay.
Je voulais vous parler de l’importance des glandes surrénales qui jouent un rôle dans la sécrétion des hormones qui guident les réactions de l’organisme dans sa globalité aux facteurs de stress.
Les glandes surrénales se situent au dessus des reins, à l’arrière du corps, et sont de la taille de vos pouces.
Elles produisent et régulent plus de 50 hormones qui sont impliquées dans beaucoup de fonctions vitales et affectent aussi la façon dont vous vous sentez et dont vous pensez.
Dans cet article, je vous partage mes recherches qui me font vibrer sur la compréhension de notre merveilleuse mécanique qu’est notre corps.
1- Des causes de la fatigue des surrénales
Tout d’abord, les glandes surrénales produisent notamment l’adrénaline : hormone et neurotransmetteur.
En cas de danger le corps produit de l’adrénaline ce qui vous permet de combattre ou de fuir.
Puis, quand le danger est passé : le corps revient à la normale et produit du cortisol.
D’autre part, la difficulté est que vous êtes constamment exposés au stress partout et tout le temps.
Donc, les taux d’adrénaline et de cortisol sont constamment perturbés ce qui finit par épuiser vos glandes surrénales.
Qu’à donc à voir la production d’adrénaline en cas de danger imminent avec la fatigue surrénale ?
De plus, le souci c’est que votre corps réagit de la même façon à toutes les formes de stress.
C’est ok de ressentir du stress du moment que c’est occasionnel.
2- Les formes de stress
En premier lieu, le travail n’est pas la seule source de stress.
Il existe en effet de multiples origines du stress dont nous n’avons pas conscience.
C’est pourquoi je vous donne une idée de ce qui peut vous créer du stress dans votre vie :
le travail : tâches difficiles, trop d’effort ou de travail, peu de repos, la pression, la surcharge, travail sans but, beaucoup de responsabilités ou pas assez, réorganisation, licenciement, choix de carrière
– la famille : difficultés à jongler entre la vie professionnelle et personnelle, submergés par les responsabilités parentales et des difficultés gérer la vie familiale, éducation des enfants
– les deuils : décès, d’une séparation, d’une relation amicale, d’une personne disparue…
– la grossesse, la naissance d’un enfant
– les problèmes de couple
– les achats importants (maison, voiture, investissement pour votre entreprise…)
– les maladies, les accidents de vous ou d’un proche
– le manque de sommeil : qualité du sommeil
– la grande implication face à ce qui se passe dans le monde ou dans votre lieu de vie
– les problèmes financiers, dettes
– les aliments contaminés, pollutions
– la préparation d’un mariage
– les douleurs chroniques
Ces sources de stress peuvent devenir un problème si elles s’accumulent.
Si vous cumulez plusieurs stress : vous êtes surchargé(e), vous prenez soin d’un de vos proches invalides, malades ou âgés et que vous avez un sommeil de mauvaise qualité, que vous avez des soucis d’argent.
Votre corps est alors soumis à un stress constant et vos glandes surrénales sont contraintes à faire plus.
Chaque personne réagit différemment à certaines situations et fait face au stress à sa façon.
3- Le cortisol
Pour commencer le cortisol est une hormone de réponse au stress : il est donc produit quand une situation stressante a pris fin.
Deuxièmement, le cortisol est toujours présent dans le corps, stress ou pas.
Donc, un dérèglement de la production de cortisol est nuisible à la santé car cette hormone est impliquée dans :
– le système immunitaire
– la digestion
– les cycles de sommeil.
Si vous vivez une fatigue surrénale, la régulation des taux de cortisol est perturbée et souvent vous pouvez commencer à vous activer après 21h alors que vous êtes fatigué(e) durant la journée.
4- les symptômes du burn-out des surrénales
Ils peuvent être variés : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie, sensibilités aux allergènes environnementaux, hypoglycémie, difficultés de concentration, baisse d’énergie, vertiges, irritabilité, nervosité ou anxiété, contractions involontaires des muscles, palpitations, sensibilité à la lumière, problèmes digestifs, envies de sel et/ou de sucre…
Si vous souhaitez faire tester votre cortisol : parlez-en à votre médecin traitant.
5- Des pistes en cas de fatigue surrénale diagnostiquée par votre médecin :
Diminuer le stress 

Tout d’abord, vous pouvez commencer par vous demander ce qui dans votre vie peut être facteur de stress.
Est-il possible d‘éliminer ces sources de stress ? Pouvez-vous gérer la pression différemment ?
Comment organisez-vous votre temps ?

Quelles sources de stress pouvez-vous éliminer ?

Vous pourriez vous coucher et vous lever plus tôt et à des heures fixes pour vous reposer même si vous ne dormez pas plus tôt.

Puis, consacrez votre temps libre aux activités que vous aimez qui vous donnent de l’énergie plutôt qu’à celles qui vous en prennent : une promenade peut vous donner de l’énergie psychique même si cela vous demande de l’énergie physique.
Vous pouvez aussi respirez : inspirez et expirez lentement plusieurs fois par jour et faites de la relaxation.
et identifier et travailler sur vos émotions
et chercher le soutien de votre entourage et partagez les tâches avec votre famille plutôt que d’accumuler seule la charge mentale.

Je peux vous aider à identifier, comprendre vos sources de stress, et, à réduire ce stress qui vous fatigue pour retrouver vos envies et une vie plus apaisée et enthousiaste.


Pour conclure, la fatigue de vos surrénales peut arriver lorsque plusieurs stress se cumulent et se produisent de façon répétitive et prolongée selon les personnes, ce qu’elles vivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.